La vidéo se présente sous forme de projection

 

Le clique de la souris agit comme un défribrilateur sur ce monde gelé par la toile, les rues semblent se réanimer, les passants marchent sur le trottoirs, les voitures roulent...

Je réitére mon geste dans différents pays disponibles sur l’application.
Aux détours d’une rues au Japon, on se retrouve en suisse, puis aux États-Unis, ainsi de suite. on voyage instantanément, tel une téléportation.
Finalement on se perd dans un cercle vicieux, dans un labyrinthe sans sortie le paysage semble monotone, dû à l’omniprésence de lieux urbains. Malgré le passage dans des endroits ruraux, où d’autres qui se détachent par leurs différences, on revient rapidement dans l’urbanisation, comme si cela était inévitable. La rapidité entre chaque passage illustre la vitesse à laquelle le monde évolue, les endroits deviennent progressivement uniformisé, et perdent ainsi leurs identités culturelles avec le progrès. 

Extrait d'une vidéo de 30 minutes dans laquelle je passe par tous les pays du monde disponible sur Google map

Ville

(2016)